INFILTROMETRIE

Stéphane DHUYGELAERE
Référent infiltrométrie
Des questions, un projet ?
Nhésitez pas à nous contacter!

Qualifications

Entreprise autorisée 8711 par QUALIBAT
infiltrometrie qualibat
Qualification 1905

Infiltrométrie : les tests d’étanchéité à l’air

 

Depuis 2007, DTM a acquis une très forte expérience dans l’infiltrométrie : perméabilité à l’air des bâtiments. Notre passion pour ce domaine nous a fait faire le choix de nous spécialiser dans cette activité.

Sur toute la France nous intervenons :
-Tests sur des logements collectifs avec calcul de la règle d’échantillonnage  :  logements collectifs >>

– Tests sur des bâtiments tertiaire, avec une capacité de test de très gros volumes : Nos capacités > >

En Rhône-Alpes et Franche Comté, uniquement, nous intervenons sur des maisons individuelles : maisons >

 

spacer

Pourquoi et quand faire un test d’étanchéité à l’air?

Qu’est-ce qu’un test de perméabilité à l’air ?

C’est une mesure quantitative des déperditions aérauliques (fuites d’air) du volume mesuré.

 

Quel sont les enjeux d’un test?

– augmentation du confort thermique
– réduction de la facture énergétique
– augmentation de la durée de vie du bâtiment
– insonorisation accrue entre l’intérieur et l’extérieur
– amélioration de la qualité de l’air intérieur
– optimisation de la VMC
– réduction de l’impact d’une pollution accidentelle zone SEVEZO (PPRT)
 

En quoi consiste un test ? (petit ou grand volume)

– mettre dans une ouverture existante, une porte soufflante (blower door Test)
– mettre en pressurisation ou / et dépressurisation le volume à tester
– mesurer, par différents gradients de pression les débits d’air infiltrés ou exfiltrés
– effectuer les recherches de fuites par fumigènes, thermographie, autres…
– localiser les fuites et trouver des solutions d’amélioration

 

Pourquoi effectuer un test d’étanchéité à l’air?

– répondre aux exigences de la réglementation thermique 2012
– répondre au contrôle validant le label EFFINERGIE (neuf ou rénovation) et les autres labels européens
– valider la qualité thermique de l’enveloppe du bâtiment
– garantir une qualité de l’air intérieur
– diminuer considérablement les bruits extérieurs

 

Mais aussi en pré-rénovation pour :

 quantifier les déperditions aérauliques
– aider à prioriser les futurs investissements de travaux.

Combien de tests doit-on réaliser?

Bâtiments neufs   
 inflitro1-01
– test intermédiaire c’est à dire hors d’eau, hors d’air, étanchéité terminée.
Ainsi les différentes singularités repérées seront corrigées in-situ.
Cela contribue à une optimisation du test final.
 
– test final valide les objectifs à atteindre. Une recherche de fuites résiduelles est réalisée
Bâtiments existants  
 infiltro2-01
– avant travaux au moment de la réflexion sur la rénovation (même légère).
Cela permet de déterminer à l’avance les points sensibles à traiter.
 
– test intermédiaire pendant les travaux lorsque le hors d’eau, hors d’air, étanchéité à l’air terminée.
Ainsi les différentes singularités repérées seront corrigées in-situ.
Cela contribue à une optimisation du test final.
 
– test final valide les objectifs à atteindre.Une recherche de fuites résiduelles est réalisée